Le principe du skicross est assez simple. Inspiré du moto cross, il consiste en une course le long d’un parcours composé de divers éléments naturels ou artificiels comme les bosses, les courbes relevées ou tremplins.
Une fois les qualifications terminées, les 32 skieurs qui ont réalisé les meilleurs temps aux épreuves individuelles peuvent prendre part à la compétition finale, un tableau à élimination directe. La véritable course peut alors débuter. Quatre par quatre, les skieurs s’affrontent et dévalent la piste le plus rapidement possible. Seuls les deux premiers de chaque descente sont qualifiés pour l’étape suivante. Les courses continuent ainsi jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que quatre skieurs en lice. L'avant dernière course est la « petite finale », pour attribuer les places 5 à 8 ; à l’issue de la course finale, les vainqueurs sont médaillés et gravissent les marches du podium.
Le skicross est devenue depuis peu une discipline olympique.